"Petit cheval je ne t'oublie pas " de Durand C et JP


ImageImageImageImageImageImageImage



Image


* Dans cette partie "Analyses des DCcn français"
Vous ne pouvez pas POSTER une analyse nouvelle
mais vous pouvez REPONDRE à une analyse grâce au bouton "Répondre"

Répondre

Smileys
:icon_neutral: :icon_e_confused: :icon_eek: :icon_e_sad: :icon_e_ugeek: :icon_cry: :icon_e_wink: :icon_question: :icon_e_smile: :icon_e_biggrin: :icon_rolleyes: :icon_cool: :icon_redface: :icon_e_surprised: :icon_evil: :icon_razz: :icon_exclaim: :icon_mad: :icon_mrgreen: :icon_twisted: :icon_lol: :icon_arrow: :icon_e_geek: :icon_idea:
Les BBCodes sont activés
[img] est désactivé
[flash] est désactivé
[url] est désactivé
Les smileys sont activés
Revue du sujet
   

Etendre la vue Revue du sujet: "Petit cheval je ne t'oublie pas " de Durand C et JP

Re: "Petit cheval je ne t'oublie pas " de Durand C et JP

commentaire de Alice-Protin » 10 Avr 2018, 11:14

Je ne sais plus qui a dit que ceux qui oublient l'Histoire sont condamnés à la revivre.
Nous vivons une époque où de tels témoignages sont nécessaires. Merci vraiment pour celui ci

Re: "Petit cheval je ne t'oublie pas " de Durand C et JP

commentaire de souron » 09 Avr 2018, 10:58

Jean-Pierre est originaire de Ste Maure de Touraine, à 10 km du village-martyr de Maillé. Ce sujet n’était jamais évoqué pendant ses années d’enfance, et pourtant une des élèves de sa classe était la fille des instituteurs de Maillé, qui avaient réchappé du massacre.
Il nous paraissait important de faire connaître cet épisode de la fin de la guerre, mais le sujet n’était pas facile à aborder, et nous ne souhaitions pas faire un documentaire factuel, d’autant qu’à partir des années 2000 plusieurs films ont été réalisés et diffusés à la télévision.
Il y a deux ans, au cours d’un salon du livre dans la région, nous avons fait la connaissance d’un rescapé du massacre, Jean-Louis Chedozeau, qui présentait « Mira, Il fera beau…demain », récit du massacre à travers le souvenir de sa chienne. Il avait alors 5 ans et a pu en réchapper avec une partie de sa famille en se cachant dans une cave.
Nous avons évoqué avec lui un projet de réalisation d'un montage audiovisuel sur « pourquoi on n’a pas parlé du massacre ? ». Il a « accroché » à ce projet immédiatement, et à la première visite, il nous a proposé un premier texte basé sur le souvenir d’un petit cheval de bois, perdu dans les décombres de l’incendie. Nous nous sommes revus plusieurs fois pour construire ensemble ce montage.

C & JP Durand

"Petit cheval je ne t'oublie pas " de Durand C et JP

commentaire de dccn » 08 Avr 2018, 23:36

Vous pouvez proposer votre propre analyse de ce diaporama.
Pour cela :
Cliquez sur le bouton"RĂ©pondre"

Et pensez à ré-indiquer votre pseudo !

Haut

cron