Forum du Site du DCcn • Afficher le sujet - Le jugement d' un Diaporama

Le jugement d' un Diaporama

Ici vous pouvez poster des messages: Commentaires concernant le site, annonces de manifestation, infos, etc ...
ou répondre à des messages déjà postés
Image

ImageImageImageImageImageImageImage



Image

* Dans cette partie "DISCUSSION LIBRE, commentaires,..... "
Vous pouvez POSTER un nouveau message et initier ainsi une discussion grâce au bouton "Nouveau" et vous pouvez REPONDRE à un message grâce au bouton "Répondre"

Le jugement d' un Diaporama

commentairede CameronJunior » 18 Fév 2017, 11:16

Bonjour à tous,

l’ année active des réalisateurs de diaporamas et par le fait, de l’ organisation des festivals est bien démarée, peut –être est – ce le moment d’ aborder le sujet du jugement des diaporamas.
J’ ouvre ce fil en ce lieu, car il me parait le plus indiqué et adéquat quant à la discussion autour de ce sujet.
En effet, ici sont rassemblés des diaporamas ayant été projetés en public et reconnus,
à leur époque diverses, comme figurant parmi les meilleurs.
Tous ces réalisateurs ont été jugés donc, et peut – être certains d’ entre eux, ont à un moment ou à un autre partagé les commentaires du fil qui suit, ou souhaiteraient les faire évoluer, de même, les annonceurs de festivals sont présents ici et sont en premier, concernés.
Je ne sais pas vraiment si c’ est vraiment utile d’ aller aussi de l’ avant et ne servira, en fait, qu’ a faire resurgir peut – être, des rancoeurs, mais en tous cas, c’ est ma vision d’ un monde meilleur.

Ci- après, suit un tableau, que, malheureusement je n' ai pû joindre techniquement sous son format original en PDF,
je peux le communiquer, ainsi que les trois pages de " réflexion pour un jugement plus équitable " qui suivent,
à qui m' en fera la demande.

Je vous remercie de votre participation.



Jugement d’ un Diaporama

Sujet: ( sur 6 )

Originalité et rareté du sujet .................................................................sur 1,5

Recherche documentaliste et iconographique pour un sujet historique
Variété et qualité des documents d’ archive,...
Animation et présentation des documents,... ........................................... sur 1,5

Construction du montage, ( introduction, développement, chute,...) .............. sur 1,5

Compréhension, ressenti, émotion,......................................................... sur 1,5


Images: ( sur 6 )

Qualité et équilibre des prises de vue,...
Qualité des post- traitements
( horizons de niveau, verticalité des façades, exposition des ciels,...) ............. sur 1,5

Technique d’ assemblage du montage, gestion des masques,...........................sur 1,5

Adéquation et recherche des transitions, choix du format de projection,
fluidité de la lecture,..........................................................................sur 1,5

Multiplicité des images, des plans, à contrario des répétitivités d’ images,
des longueurs,...................................................................................sur 1,5


Narration: ( sur 5 )

Richesse du texte, qualité de la diction, érudition,.......................................sur 1,5

Prise de sons, interview sur le vif,............................................................sur 1

Originalité créative du texte, à contrario de textes issus de livre, citations,
poêmes et chansons,............................................................................sur 1,5

Narration à plusieurs intervenants, enfants, groupe,......................................sur 1


Musiques: ( sur 3 )

Accompagnement par une musique originale ou prise de son originale
( formation de rue, de concert,...)............................................................sur 1

Variété et adéquation avec le sujet...........................................................sur 1

Qualité du mixage, des enchaînements,......................................................sur 1

Total:...........sur 20


Réflexions pour un jugement plus équitable

La finalité de ce projet n' a d' autre ambition que d' essayer de faire avancer par le haut
la réalisation de montages audio- visuels, nommés ici, plus humblement, Diaporamas.

Il est incontestable que l' appréciation d' un Diaporama est terriblement subjective,
à contrario de quelque activité de sport que ce soit où la performance peut être
mesurée de manière infaillible, ou presque, l' émotionnel de chacun est dicté,
par sa culture, ses origines, son âge, et j' en passe.
Certes, mais il est des fondements et des critères, que chacun qui s' engage à apprécier,
à juger, à qualifier, doit appliquer en connaissance, avec impartialité et objectivité.

Il y a donc des règles à accepter et valider, mais l' inconscient ( le coquin ) fait
des siennes parfois, et nuit au bon déroulement du jugement.
Il y a, forcément, un à priori, favorable ou défavorable, à juger le montage de
quelqu' un que l' on connait, au " faciès " pourrait- on dire, en tous cas,
j' en suis convaincu.

En amont donc, il est indispensable d' évaluer sous l' anonymat le plus complet
l' œuvre visionnée, de laquelle sera retirée de manière extrêmement simple, tous signes
de reconnaissance du ( des ) réalisateurs par mise en place de caches provisoires
occultants le nom, logo et autre marque identificatrice, sur " l' Exe " transmis.
Seul, le président du festival ou adjoint connaitra le réalisateur ( par sa messagerie,
la fiche d' identification, ou autre éléments d' expédition, etc... )

Au terme des visualisations, des jugements, des classements, les réalisateurs seront
avertis et renverront alors leur montages clairement identifiés pour projection
publique, ceux qui ne sont pas retenus n' auront pas à le faire, mais seront
néanmoins connus et cités si besoin.





Mais, ce n' est pas tout.
La règle du malus doit, aussi, être appliquée, car la multiplicité des talents améliore
nettement ses " faiblesses ", ainsi un Diaporama façonné à deux ou trois n’est pas
sur un pied d' égalité avec un réalisateur unique.
Par le fait, un malus proportionnel au nombre de cosignataires de - 10 % sera
appliqué, avec identification au générique ( aide au montage, à la musique,
à la narration, etc,…)
Obligation de déclarer au générique toute utilisation d' images publique et d' en citer
les sources.
Sauf documentaire historique, malus proportionnel pour utilisation d' images
publiques, même attribuées au générique, -1 % par image

En préalable à la projection en salle, la liste récapitulative des notations des juges
et des montages sera éditée sur le site web et remise en salle à la demande de chacun,
de manière anonyme, préservant le " suspens ", mais, permettant à chacun
de visualiser la répartition des notes.

A l' issue du festival et sur le site web, apparaitra alors, en lieu et place de numéros,
le nom des montages et des auteurs, le nom des juges pourrait rester anonyme.

On m' objectera, sans doute, que tout ceci peut être contrarié par de la tricherie.
Sans doute, mais je souhaite me projeter, si possible, dans un univers d' amateurs,
pas de politique.
J' ai bien noté que chaque organisateur ou presque, avait une base d' enregistrement
du montage, sous forme de document Excel standardisé et c’est une bonne chose.

Pourquoi ne pas procéder, donc, sous forme de règles communes et ainsi essayer d' avoir
moins d' incompréhension dans les palmarès, et même, surtout, du sous - palmarès ?
Je ne doute pas que, majoritairement, un bon Diaporama, dans les cinq premiers
en divers lieux, une même année, soit jugé de manière assez uniforme,
( et encore que entre être premier et huitième, en deux lieux donc, comme déjà vu,
il y ait un monde ..) mais il y a les trente qui suivent, pour nombre desquels,
je me pose souvent la question.


Le tableau présenté n' est qu' une ébauche et j' espère que vous participerez à son évolution.
Il est perfectible, assurément, mais si déjà, il était en l' état, appliqué, peut - être
quelques réalisateurs redescendraient sur la terre et d' autres seraient moins " étonnés "...

Pour apprécier et juger un Diaporama, je pense que le statut " d' adjoint à la culture
de la ville de … ", " ex photographe de …." ne suffit pas, car ignorer la technique
de construction et n' avoir qu' un ressenti très superficiel du travail réalisé,
sur les masques, les animations, les incrustations, etc, sera incomplet pour juger
et attribuer une place dans un palmarès.
Je veux dire, que ces personnes, ne pourront avoir d' avis décisionnaire.
Je pense en effet, que la partie technique est prépondérante pour au moins, disons, 25 %,
est donc, ne pas comprendre, savoir, comment le montage est construit,
l' occulter donc, est un handicap majeur.
De même, le jury notera sans aucune concertation et moyenne sera alors faite.

Un Diaporama, ce n' est pas 200 très belles images accolées joliment.
C'est une histoire dite, une émotion ressentie, un voyage musical, le tout s' arrêtant
beaucoup trop tôt.
Et ceux - là, je ne suis pas sur de les voir, absolument, dans les dix premiers.

Amen.
CameronJunior
 

Précédent

Retourner vers DISCUSSION LIBRE : Commentaires, infos, annonces, etc...



cron