La page d' Christian Matthys

LE SITE DU DCcn  [ Diaporama Créatif court et numérique]

 

 

 

 

 


   
La page de Christian Matthys
 

     

Me contacter

Mes Diaporamas Créatifs confiés au Site :

" Faut vivre" ( 2008 )

Revenant pour les uns, ou petit-nouveau pour d'autres...
N'étant ni hindouiste, et près de mes 2 mètres, je ne suis pourtant ni l'un, ni l'autre.

Je fais ma première révolution en 1968 avec un premier diaporama sur ma vie d'étudiant au mois de Mai. Ma mémoire me fait défaut sur les circonstances qui me font connaître Ramadier, de Montpellier, mais je conserve encore ses courriers de 1971 où ses critiques « féroces et impartiales » m'encouragent à participer aux festivals de Sarreguemines, Fronton, Doué la Fontaine, Tarbes, Vichy, Epinal...; et c'est ainsi que quelques montages circulent jusqu'en 1980, les plus connus étant sans doute « Trilogie des Andes », « Le Rouge goute à goutte naissait » et « La Lune est morte ».

Je rencontre alors des personnalités telles que Jean Bourguedieu, encore à Rabat, Claude Madier, Bernard Sanch, Roger Costes, Parmentier, Pigeon, Jean-Paul Petit et le Photo Ciné Club des PTT de Paris, où je m'inscris pendant quelques années. Diaporamas d'un autre temps...

Après 1980, manquant d'espace et de temps, partant à l'étranger, je lâche peu à peu prise avec ce réseau fort convivial tout en continuant à engranger des photos et à faire « mes petits montages familiaux ».


Ma deuxième révolution, c'est le numérique juste au moment où l'espace et le temps se font plus disponibles.

Détail: je me suis installé à Montpellier... à moins de 3km de l'ancien Club des Cinq, dont je garde religieusement l'écran de 25m2, encore tout à fait opérationnel!! Montpellier, où je croise Jean Bourguedieu et l'Atelier Interclub Diaporama. Et me revoilà au travail, cette fois ci face à mon écran d'ordinateur!!

Mes interrogations aujourd'hui:

Ccomment intéresser un nouveau public, qui devient trop rare dans nos manifestations, et donner envie à de nouveaux auteurs?
Comment ne pas rester enfermé dans nos certitudes et s'ouvrir à la dérangeante nouveauté que nous offre le numérique?

Toutes les images de cette page sont extraites de mon diaporama « Le Rouge goute à goutte naissait »